Drame, écrit et mis en scène par Julien Delbès, tout public, création 2010


Un adolescent, ayant pour décor de vie une usine, est soudainement sujet à des visions. Il s'aventure alors dans le monde impitoyable de l'esclavage dont il sera témoin...
De nos jours, Goran et Katia, jeunes frère et sœur, débarquent dans une usine de jouets qui fabrique des poupons. Leurs parents, paysans, n'ont plus les moyens de les élever. Ils vont devoir vivre et travailler dans cette usine et le peu d’argent qu’ils gagneront sera envoyé à la famille.
Goran, épuisé, a l’impression d’avoir des visions : il voit un Homme noir qui, au fil du temps, devient de plus en plus réel. Katia, elle, essaie de protéger son frère, mais elle doit aussi se battre pour ne pas subir le même sort que les autres jeunes filles de l’usine...
La vision de Goran décide de lui parler: c’est le fantôme de Frederik Douglas, l’un des premiers esclaves libres. Goran est d’abord effrayé puis se laisse guider par Frederik qui va l'embarquer dans un voyage...
Un voyage où Goran ne saura plus ce qui est réel ou non. L’usine se transformera sous ses yeux, les employés deviendront des esclaves du passé... Accompagné de Frederik, Goran assistera à ces souvenirs en spectateur impuissant.
Il comprendra alors, trop tard, que leurs histoires sont intimement liées à la sienne...

 

Durée : 1 heure 30

Equipe : 8 comédiens et 1 régisseur

Installation/montage : 4 heures

Matériel lumière/son : sur demande

Autre : 1 loge